Historique

Après la mort de James Tyler Kent en 1916 aux Etats-Unis, l'homéopathie classique entra dans une phase de déclin apparent caractérisé par la multiplication de doctrines parasites. Le Dr Pierre Schmidt (1894-1987), qui était parti aux U.S.A. pour approfondir l'étude de la doctrine et des techniques homéopathiques auprès de disciples directs de Kent, rentra à Genève en 1921 et restaura la doctrine hahnemannienne dans sa formule originale.

Parallèlement à une importante activité en clientèle privée, il développa un enseignement d'abord à son cabinet de consultation, puis organisa des séminaires de formation partout où l'appelait sa renommée internationale.

En 1946, il fondait le Groupement hahnemannien de Lyon dont il anima régulièrement chaque mois les réunions. Les Cahiers du groupement hahnemannien du Docteur Pierre Schmidt, qui paraissent en 1963 sous la direction du Dr Jacques Baur, ont pour vocation première la diffusion de cet enseignement oral qui avait été enregistré.

En 1978, Pierre Schmidt prit sa retraite, mais son œuvre ne s'arrêta pas là et de nouveaux auteurs vinrent enrichir les Cahiers.

A la demande de Jacques Baur, Homéopathe International reprit en 2002 la rédaction de la revue et devint le 1er janvier 2006 le nouvel éditeur des Cahiers du groupement hahnemannien, la seule revue française consacrée à la diffusion de l'homéopathie sous sa forme la plus classique.

 

© Cahiers hahnemanniens 2018